Histoire

Histoire de Plumergat

Origine du nom : PLOU, PLOE, ce qui signifie paroisse, dans la forme ancienne. PLOEMERGAT au XIIIè siècle, MORGAT serait le nom d’un ermitage, ou Saint TERGAT, ERGAT ou MAELGAT aurait été son fondateur.

Le village de Plumergat est l’un des premiers  » PLOE « , c’est-à-dire paroisse bretonne, créé bien avant le XIè siècle. La paroisse remonte au XIIIè siècle et Saint-Thuriau en est le patron.
Plumergat, le bourg aux trois églises, est érigé en commune en 1790. La présence de 11 chapelles sur la commune témoigne d’un passé marqué par le christianisme.

Les Celtes ont laissé une trace de leur occupation à Plumergat : une stèle épigraphe, de 83 cm de haut, en langue gauloise, dressée devant l’église paroissiale. C’est la première inscription gauloise connue dans l’Armorique.

A l’emplacement de l’église paroissiale se tenait un lieu de prière druidique et de sacrifice.
Les Romains aussi ont laissé leur empreinte : ils ont construit la voie Hennebont-Vannes. Elle traverse le territoire de Plumergat.
(Source :  » le patrimoine des communes du Morbihan  » FLOHIC EDITION – 1996).

Le Blasonblason

Chaque teinte, chaque figure a son histoire.

Les trois couleurs dominantes sont une synthèse des armoiries des anciennes seigneuries de Plumergat avant le XVIIIè siècle, à savoirles gueules (rouge), l’argent et l’hermine.

Les douze hermines représentent les églises et chapelles de la commune. Onze sont en noir pour les bâtiments encore présents ; une en blanc, tel un fantôme, en souvenir des chapelles ayant existé par le passé (elles ont aujourd’hui disparu, sauf dans la mémoire de nos anciens).

Les trois épis de seigle rappellent le caractère léger des terres de la commune, plus propres à la culture de cette céréale qu’à celle du blé.

Chaque épi représente l’un des aspects essentiels de cette plante dans les siècles passés, à savoir aliment des hommes et parfois des bêtes, couverture naturelle des habitations et litière des animaux.

 

Histoire de Mériadec

Eglise Saint MériadecMériadec, dont le territoire s’étend sur les communes de Plumergat et Pluneret, était une trêve (antenne de paroisse) de Plumergat. Elle est devenue paroisse en 1912.
La chapelle dédiée à Saint-Mériadec, évêque de Vannes en 659, sise à l’emplacement actuel du parking, aurait été édifiée vers l’an 1383. Tombée en ruine, elle a été démolie en 1938.
L’église paroissiale (propriété du diocèse) a été construite en 1913.
L’existence de Mériadec est ancienne puisque les registres paroissiaux (baptêmes, mariages, décès) remontent à l’an 1607.

Autrefois, Mériadec était réputé pour sa foire aux chevaux , le 19 avril : la plus grande du Morbihan !
La section de Mériadec a été créée en 1874 par l’Administration avec un adjoint spécial chargé de remplir les fonctions d’officier d’état civil.
Il y a eu plusieurs tentatives de création d’une commune à Mériadec : la dernière date des années 30.