Avis de vigilance Jaune – Vents violents (proche Orange)

Début de l’épisode : lundi 21 novembre à 11h00
Fin prévisible de l’épisode : mardi 22 novembre à 12h00

Un coup de vent d’ouest est attendu à l’approche d’une dépression se creusant sur les îles Britanniques et glissant le long de la Manche avant de se décaler vers l’est.
Le coup de vent concerne déjà le Finistère.
Cet après-midi lundi et en première partie de nuit : le long des côtes exposées, le vent souffle avec des rafales de 100 à 110 km/h, très ponctuellement davantage sur les caps. Dans l’intérieur des terres, des rafales de 80 à 90 km/h sont attendues.
En deuxième partie de nuit puis dans la matinée de mardi : le vent faiblit en deuxième partie de nuit sur le sud Finistère, la Loire Mantique et la Vendée, mais reste tout de même soutenu avec des rafales côtières de l’ordre de 80 km/h, localement 90 km/h.
Les départements sont également placés en vigilance jaune vague-submersion pour les pleines mers de ce lundi soir, ces mardi matin et après-midi : le long du littoral de ces départements, les forts déferlements risquent d’engendrer des submersions par franchissements de paquets de mer sur les zones les plus exposées. L’intensité du phénomène sera plus marquée au moment de la pleine mer.

Conséquences de comportement
– Limitez vos déplacements
– Limitez votre vitesse sur route et autoroute, en particulier si vous conduisez un véhicule ou attelage sensible aux effets du vent
– Ne vous promenez pas en forêt et sur le littoral
– Soyez vigilants face aux chutes possibles de branches ou d’objets divers
– N’intervenez pas sur les toitures et ne touchez en aucun cas à des fils électriques tombés au sol
– Rangez ou fixez les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d’être endommagés
– Installez impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments

Pour les professionnels, attention aux échafaudages et aux grues.

Conséquences possibles
– Des coupures d’électricité et de téléphone peuvent affecter les réseaux de distribution pendant des durées relativement importantes.
– Les toitures et les cheminées peuvent être endommagées.
– Les panneaux d’affichage peuvent être touchés.
– Des branches d’arbre risquent de se rompre.
– Les véhicules peuvent être déportés.
– La circulation routière peut être perturbée, en particulier sur le réseau secondaire en zone forestière.